Le personnel

À ce jour, la COPAS compte 55 membres qui gèrent au Grand-Duché de Luxembourg la quasi-totalité des maisons de soins, des Centres intégrés pour personnes âgées (CIPA), des centres de jour psycho-gériatriques, des réseaux d’aide et de soins à domicile, des structures pour personnes en situation de handicap et des institutions actives en matière de psychiatrie extrahospitalière (plus de 130 structures).

Pour s’occuper des personnes qu’ils prennent en charge, les membres de la COPAS emploient plus de 11.000 salariés.

Les collaborateurs des différentes structures disposent de compétences professionnelles, d’une qualification adéquate et diversifiée, en vue de travailler en équipes multidisciplinaires. Le personnel du secteur affiche une volonté certaine d’élargir ses compétences par l’intermédiaire de la formation continue.

 

Les relations collectives et individuelles de travail

Les relations de travail du secteur d’aide et de soins et du secteur social se basent sur les dispositions de la Convention collective de Travail – SAS. En outre, d’autres réglementations collectives sont en vigueur, telles que la Convention collective du secteur hospitalier (CCT-FHL) ou encore les grilles salariales de la fonction publique, étatique ou communale.

la COPAS compte 55 membres qui gèrent au Grand-Duché de Luxembourg la quasi-totalité des maisons de soins, des Centres intégrés pour personnes âgées (CIPA), des centres de jour psycho-gériatriques, des réseaux d’aide et de soins à domicile, des structures pour personnes en situation de handicap et des institutions actives en matière de psychiatrie extrahospitalière (plus de 130 structures).

Pour s’occuper des personnes qu’ils prennent en charge, les membres de la COPAS emploient plus de 11.000 salariés.

Les collaborateurs des différentes structures disposent de compétences professionnelles, d’une qualification adéquate et diversifiée, en vue de travailler en équipes multidisciplinaires. Le personnel du secteur affiche une volonté certaine d’élargir ses compétences par l’intermédiaire de la formation continue.

 

Les relations collectives et individuelles de travail

Les relations de travail du secteur d’aide et de soins et du secteur social se basent sur les dispositions de la Convention collective de Travail – SAS. En outre, d’autres réglementations collectives sont en vigueur, telles que la Convention collective du secteur hospitalier (CCT-FHL) ou encore les grilles salariales de la fonction publique, étatique ou communale.